Tout sur la Koï Doitsu

Doitsu yondan kohaku

En provenance des meilleurs éleveurs Japonais, mais également de notre production sur la pisciculture, nous sélectionnons des Koï Doitsu, afin de répondre à une demande de notre clientèle mais également pour notre satisfaction personnelle afin d'agrémenter notre bassin d'exposition visible sur notre pisciculture.

 

Pour comprendre et apprécier le Doitsu Koï comme nous le connaissons aujourd'hui, il est très important de regarder en arrière dans l'histoire et de voir d'où toutes les caractéristiques spécifiques du Koï Doitsu moderne proviennent.

Histoire du Doitsugoi

Les premières carpes ont été introduites au Japon dans les années 1904 et appartiennent à la famille Carpio. Shinnosuke Matsubara à la tête du département de la formation halieutique pensait qu'en introduisant de la carpe allemande cela permettrait d'améliorer l'offre de poissons comestible au Japon. Deux chercheurs allemands, les Drs Bruno Hofer et Francz Doffline sélectionnèrent 40 alevins de la meilleure qualité disponibles en Allemagne. Ces alevins furent sortis des étangs du comte de Eisch village dans le sud de la Bavière.

Les 40 alevins furent transportés vers le Japon pendant la guerre Russo-japonnaise et, malheureusement seulement 1 carpe miroir et 6 carpes cuir survécu au voyage. Ces carpes allemandes ont été immédiatement introduites dans les programmes de sélection et croisées avec des carpes indigènes. Ces sept carpes avéré être l'épine dorsale génétique de la carpe Doitsu comme nous les connaissons aujourd'hui.

Doitsu shiro utsuri
Doitsu showa1

Caractéristique de la carpe Doitsu

Au Japon, la carpe Doitsu nouvellement introduite diffère à bien des égards de leur carpe locale. Comme en Allemagne, les caractéristiques morphologiques et physiologiques de la carpe Doitsu ont été initialement utilisées uniquement pour améliorer la production de poissons comestibles et non pour créer de la Koï ornementale.  C'est à un stade ultérieur que le carpe allemande a été utilisée pour améliorer la carpe Koï ornementale.

La carpe allemande nouvellement introduite n'a pas d'écailles et était facile à nettoyer et prête à la consommation. Ce ne fut pas la principale raison de son introduction, mais plutôt pour la forme de son corps volumineux qui contenait plus de chair comestible. La vigueur hydride causée par le croisement de la Doitsu et de la carpe japonaise a été un facteur majeur dans la production de viande de poisson. Les bons taux de croissance et un age de maturité sexuelle moins élevé ont été des facteurs contributifs à l'importation de la carpe allemande.

Les différences morphologiques entre la carpe japonaise et carpe Doitsu

 La forme du corps de la carpe Doitsu était plus arrondie et plus courte par rapport à la carpe japonaise.

La scalation sur la carpe Doitsu diffère de la scalation des carpes japonaises. Il y a quatre scalations de base que l'on peut trouver sur la carpe Doitsu :

  • deux rangées sur le dos, presque symétrique des deux côtés de la colonne vertébrales ; Carpe miroir
  • deux rangées d'écailles de la tête à la queue, à l'arrière ainsi que deux rangées de simples écailles le long des lignes latérales ; Carpe linéaire
  • poisson sans aucune écaille; Carpe cuir.

Elevage du Doitsugoi et du Nishikigoi 

Le Doitsugoi a été croisé avec des Nishikigoi il a plus d'une centaine d'années. Le pionnier qui a introduit le Doitsugoi à Asagi était Kichigoro Akiyama dans les années 1908, il a produit une nouvelle variété que nous connaissons aujourd'hui sous le nom de Shusui.